L’espace Schengen permet la libre circulation des personnes dans 26 Etats.

Mise au point sur… l’espace Schengen

MISE AU POINT. L’espace Schengen permet la libre circulation des personnes dans 26 Etats (dont 22 de l’Union européenne). Les candidats à cette élection présidentielle ne voient pas du même œil les accords qui régissent ce droit à la libre circulation. Si certains n’ont pas clarifié leur position sur la question, d’autres préfèrent la refonder voire la supprimer. Retour sur les principales propositions.

 

  • Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan – Abolir les accords :

Le rétablissement des frontières de l’Hexagone est au centre du programme défendu par Marine Le Pen et par Nicolas Dupont-Aignan. Tous deux souhaitent l’abolition du droit à la libre circulation et la mise en place d’un véritable contrôle douanier pour faire face à l’immigration illégale, au trafic et pour améliorer la sécurité. La candidate du Front National prévoit aussi un dispositif particulier pour les travailleurs frontaliers pour leur faciliter le passage de la frontière.

 

  • Jean-Luc Mélenchon et François Fillon – Refonder les accords :

François Fillon souhaite réformer en profondeur les accords de Schengen. Il souhaite expulser systématiquement de l’espace Schengen tout étranger reconnu coupable d’un crime ou d’un délit et en interdire l’accès à tout étranger condamné pénalement ou ayant participé à une entreprise terroriste. Autoriser des contrôles ciblés dans des zones de vulnérabilité des frontières intérieures, aussi longtemps qu’il existe un risque d’afflux d’étrangers clandestins fait aussi partie des mesures fortes prônées par le candidat des Républicains. Si l’un des pays membres se montre défaillant, une procédure d’expulsion serait engagée contre lui. Jean-Luc Mélenchon s’inscrit quant à lui dans une autre perspective. Pour lui, il faut réformer Schengen afin de régler le problème des frontières extérieures et renforcer les moyens civils de sauvetage en mer Méditerranée.

Alors que les autres candidats ne se prononcent pas sur le sujet, Emmanuel Macron et Jacques Cheminade souhaitent maintenir ces accords. Pour le candidat d’En Marche !, les accords de Schengen sont bénéfiques, notamment pour les 350 000 travailleurs frontaliers français.

 

Yassine El Azzaz


Toutes nos mises au point sur les principaux thèmes de campagne


 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.