Europe et protectionnisme

Mise au point sur… le protectionnisme

MISE AU POINT. Le protectionnisme est une politique économique interventionniste, menée par un État ou un groupe d’États, consistant à protéger l’économie d’un pays contre la concurrence étrangère et à se protéger des pays en excédent commercial. Face aux difficultés de la France, désindustrialisée et moins compétitive que l’Allemagne, plusieurs candidats remettent le protectionnisme au goût du jour. Concrètement, que proposent-ils ?

 

  • Marine Le Pen – La préférence nationale :

La candidate du Front national estime que la concurrence internationale à laquelle font face les entreprises françaises est déloyale. Elle prévoit d’instaurer une contribution sociale sur les importations de biens qui se monterait à 3 % de leurs valeurs. Une telle taxe rapporterait théoriquement 15 milliards d’euros par an et permettrait de financer les mesures en faveur du pouvoir d’achat qu’elle compte prendre si elle arrive au pouvoir. Un flou demeure cependant concernant les produits et les pays qui seront visés par cette taxe : « On ne va pas taxer le café par exemple, puisque la France n’en produit pas. Et il n’y a pas de raison de taxer certains pays de l’Union européenne. Nous taxerons surtout les pays qui font du dumping fiscal et social », explique ainsi Marine Le Pen. Dans l’objectif d’équilibrer la balance commerciale, la candidate vise principalement des pays comme la Chine, le Viêt Nam et le Bangladesh. Autre mesure protectionniste prônée lors de cette campagne, la taxation des entreprises qui souhaitent délocaliser leurs activités. Pour celles-ci, Marine Le Pen prévoit de les obliger à réinvestir en France ou à taxer plus durement leurs produits vendus sur le marché français.


Tous les articles sur Marine Le Pen


  • Jean-Luc Mélenchon – Le protectionnisme solidaire :

Le prisme politique de Jean-Luc Mélenchon est radicalement opposé au libre-échange et aux traités internationaux qui le régissent. Il n’est donc nullement surprenant de découvrir de nombreuses mesures protectionnistes dans son programme. « Produire nous-mêmes sur place tout ce que nous savons faire, pour éviter de tout déménager en permanence, et mettre à la disposition des [pays] qui ne les connaissent pas les techniques propres de production », constitue la base du programme économique du candidat de la France insoumise. Il souhaite mettre en place un protectionnisme au service de l’écologie en taxant les produits selon le nombre de kilomètres qu’ils auront parcouru avant d’arriver sur le marché français. Jean-Luc Mélenchon critique aussi les entreprises implantées dans des pays pauvres pour profiter d’une main-d’œuvre bon marché, infantile dans certains cas. S’il est élu, il propose aussi de s’attaquer aux tribunaux d’arbitrage qui permettent aux entreprises de poursuivre des États qui protégeraient leurs entreprises nationales. Afin de soutenir l’emploi local, il propose aussi d’interdir les délocalisations pour les entreprises dont les productions sont uniques sur le territoire.


Tous les articles sur Jean-Luc Mélenchon


  • Nicolas Dupont-Aignan – Le protectionnisme intelligent :

Comme il se plaît à le répéter : Nicolas Dupont-Aignan se veut le candidat du « protectionnisme intelligent ». Lui aussi compte régler en priorité le problème du déficit de la balance commerciale. Pour le candidat de Debout la France, la concurrence internationale est la principale raison de la désindustrialisation de la France. Il promet de se protéger des marchandises en provenance de pays « où les salaires avoisinent les 99 euros ». Plusieurs mesures précisent son programme : la sortie de l’euro qui empêche les entreprises d’exporter et à l’État d’emprunter à 0 % auprès de la Banque de France ; l’instauration du protectionnisme intelligent, qui assurera une plus grande loyauté des échanges et favorisera la production sur le territoire français ; le contrôle strict du système financier pour le mettre au service de l’économie productive et le soutien aux entreprises qui investissent pour produire en France.

 

Yassine El Azzaz


Toutes nos mises au point sur les principaux thèmes de campagne


 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.