J’ai infiltré Discord, la plateforme de discussion de la France insoumise

Une plateforme en ligne permet aux militants de Jean-Luc Mélenchon d’échanger et d’influencer les réseaux sociaux. Ils ne digèrent pas la défaite de leur candidat. À défaut de consigne de vote de Jean-Luc Mélenchon, certains appellent à l’insurrection, voire à l’invalidation de l’élection ou la convocation d’une Constituante. 

Bienvenue dans le monde des « Insoumis » : depuis le début de la campagne, une plateforme en ligne, Discord, est dédiée à leurs discussions. Neuf animateurs gèrent les 2 500 inscrits. Comme sur n’importe quel forum en ligne, on peut lire par exemple : « Y a t-il quelque part une bibliographie Insoumise ? » Depuis la défaite de Jean-Luc Mélenchon, on se tient chaud. Et on veut croire à un grand mouvement, une insurrection qui vient. « Ça bouillonne de partout ! », commente un militant. 

Lame de fond

Une des pages de discussion les plus intéressantes est sans doute celle des réseaux sociaux. Son but ? Relayer ou commenter des posts Facebook et Twitter, afin d’influencer ces réseaux. En ce moment, un post de « M. Mondialisation » fait un tabac. Il évoque la question des « mal inscrits », que la France insoumise récupère afin d’espérer invalider l’élection.    Résultat : 25 000 partages, près de 5 000 commentaires. L’équipe de Jean-Luc Mélenchon a même invité les « insoumis » à envoyer toutes les « irrégularités » constatées sur un mail dédié. Autre enjeu de ce matin, influencer un sondage RMC « Mélenchon doit-il donner une consigne de vote ? »

 

Chauffés à blanc

Si la consultation n’a toujours pas commencé, beaucoup appellent au vote blanc : « Dimanche on vote M.Leblanc ! » blague un internaute. Car pour les militants, c’était Mélenchon ou rien.

Ailleurs, des rêves de Constituante ou d’un groupe à l’Assemblée nationale. En attendant la plateforme dédiée qui permettra de décider quelle attitude adopter, l’ambiance est au « tous contre Macron ». Cette plateforme était prévue pourtant pour ce matin, avait annoncé le parti, qui n’a pas répondu à nos sollicitations. « Je ne peux pas me résoudre à voter POUR Macron, sachant qu’il représente la dictature médiatique », commente un participant. Sur la page « débat », un message surgit toutes les 5 secondes       « c’était plus calme ici avant », s’amuse une militante. Et Marine Le Pen ? Elle ne semble pas être l’ennemie principale de ces « insoumis », qui préfèrent cibler Emmanuel Macron.

William de Lesseux


À lire aussi : Jean-Luc Mélenchon a séduit les jeunes


 
   

Copyright © 2020 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.