Le champ de bataille des réseaux sociaux

EN CAMPAGNE. Une élection présidentielle, ça se gagne dans les programmes, les meetings, à la télévision mais aussi sur les réseaux sociaux. Quels candidats ont été les plus suivis lors du premier tour ? Les plus soutenus ? Comment Emmanuel Macron et Marine Le Pen vont-ils utiliser les réseaux sociaux lors de l’entre-deux-tours ? On répond à toutes ces questions.

 

Le Pen et Mélenchon, stars des réseaux

 

Infographie : C. LANDRY

Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon sont les candidats les plus suivis sur les réseaux sociaux. La présidente du Front national et le leader de la France insoumise sont loin devant Emmanuel Macron et François Fillon, alors que Benoît Hamon est à la traîne. Un résultat qui s’explique par l’activité intense de leurs soutiens respectifs, la « patriosphère » et les « Insoumis ». Mais aussi par l’ancienneté des deux candidats sur les réseaux et dans le paysage politique. Ils ont eu le temps d’accumuler likes et followers depuis l’élection présidentielle de 2012.

Jean Luc Mélenchon explose également les compteurs sur YouTube. Le candidat de gauche a fait de la plate-forme l’un de ses principaux outils de communication. Il n’est pas seul dans ce cas, puisqu’on trouve à la seconde place François Asselineau (via la chaîne de son parti, l’UPR), dont l’audience est large comparée à son faible score lors du premier tour (0,9 % des suffrages). Parmi les « petits candidats », on note également le joli score de Philippe Poutou sur Facebook et Twitter, sans doute consécutif à la prestation du candidat NPA lors du débat du 4 avril.

L’écart séparant Emmanuel Macron de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon est à relativiser, car l’ancien ministre de l’Économie reste un homme neuf dans le jeu politique. Malgré son manque d’ancienneté, il est le troisième candidat le plus suivi sur Twitter, devançant notamment François Fillon et Benoît Hamon. Le candidat des Républicains et celui du Parti socialiste ont d’ailleurs une audience relativement décevante sur les réseaux sociaux.

#SansMoiLe7Mai

Quatrième du premier tour, Jean-Luc Mélenchon n’a donné aucune consigne de vote. « Chacune, chacun d’entre vous sait en conscience quel est son devoir. Dès lors, je m’y range », a déclaré dimanche le candidat de la France insoumise. C’est le vote des militants sur son site qui décidera de la position du mouvement. En attendant, certains ont déjà choisi l’abstention et ils le revendiquent sur Twitter avec le hashtag #SansMoiLe7Mai.

 

 

 

La position d’attente de Mélenchon a créé la polémique à gauche. « Ne pas appeler à battre Marine Le Pen est une faute impardonnable quand on est de gauche », a critiqué Jean-Christophe Cambadélis.

La « patriosphère » contre Emmanuel Macron

« Fachosphère » pour ses détracteurs, « patriosphère » pour Marine Le Pen, les soutiens de la candidate frontiste sur les réseaux sociaux sont nombreux et très actifs. Elle a elle-même tenu à les remercier dans une vidéo. Comme les « Insoumis » de Mélenchon, ils s’organisent grâce au logiciel Discord, au sein du forum  « La Taverne des Patriotes ».

Suite aux résultats du second tour, les « patriotes » se sont fixés un premier objectif : rallier à leur cause les « Insoumis ». À grands renforts d’images explicatives.

L’autre objectif, c’est bien sûr de décrédibiliser Emmanuel Macron, ce qu’avaient déjà tenté les soutiens de François Fillon via la chaîne Youtube Ridicule TV. Là encore, la tactique de l’image explicative devrait être utilisée, comme le montre ce commentaire extrait de « La Taverne des Patriotes ».

Outre la guerre des images, il y a aussi la bataille de Twitter : le hashtag #jamaisMacron, lancé par les soutiens de Marine Le Pen, a déjà été utilisé à 30 000 reprises.

Les supporters d’Emmanuel Macron se font plus discrets sur les réseaux sociaux. Ils se contentent le plus souvent de répondre aux critiques contre leur favori, à l’image du compte @MacronDesintox. Ils ont néanmoins réagi à ce hashtag en le détournant en faveur de leur candidat.

La meilleure défense, c’est l’attaque.

Christophe Landry

 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.