Les surprises de Marine Le Pen

EN CAMPAGNE. De sa visite dans les Bouches-du-Rhône dimanche, à ses voyages internationaux, en passant par l’usine Whirlpool mercredi pour couper l’herbe sous le pied d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen choisit souvent l’effet de surprise.

 

Après sa visite surprise aux salariés de Whirlpool à Amiens (Somme), Marine Le Pen a poursuivi sa stratégie d’imprévisibilité. Nouvelle étape : l’usine Altéo de Gardanne (Bouches-du-Rhône), responsable du rejet de boues rouges dans la Méditerranée depuis 50 ans.

Une arrivée pas vraiment surprise puisque les journalistes étaient sur place. Ce sont finalement les salariés qui ont été pris au dépourvu. Mais en débarquant un dimanche, Marine Le Pen n’avait pas pour objectif d’échanger avec eux. Les portes de l’usine sont donc restées fermées devant la candidate du Front national, qui en a quand même profité pour dérouler son programme écologique.

 

Le pied dans la porte

En mars 2016 déjà, lorsqu’elle tentait de soigner son image internationale en se rendant au Canada, Marine Le Pen avait dû improviser face aux nombreuses portes closes qui s’étaient présentées devant elle au Québec. Elle avait prévu de visiter des entreprises et de rencontrer des élus locaux, des militants souverainistes du Parti québécois, sans succès.

Même les hôtels dans lesquels elle devait tenir des conférences de presse avaient annulé ses réservations. Le Front national avait réagi dans un communiqué : « Une fois de plus, c’est non seulement la démocratie mais la liberté d’expression qui est en jeu. Pas plus au Québec qu’en France, Marine Le Pen ne cédera aux intimidations ». Un déplacement chaotique avant une visite largement ignorée à Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

Impro maîtrisée

Suite du feuilleton en janvier 2017. Marine Le Pen est à New York avant de reprendre la campagne présidentielle. Elle est alors aperçue prenant un café à la Trump Tower, accessible au public. À ce moment-là, le doute plane sur un rendez-vous entre Marine Le Pen et Donald Trump. Le porte-parole du président élu décide de s’exprimer, précisant que Mme Le Pen ne rencontrerait pas Donald Trump ou des membres de son équipe. Du côté de Marine Le Pen, son entourage précise qu’aucune rencontre n’était prévue et qu’il s’agissait d’un voyage « privé ».

Le reste de la campagne du second tour devrait rester dans cette logique de la surprise pour Marine Le Pen, puisqu’elle a décidé de garder secret son agenda de la semaine. En dehors de quelques matinales et du débat télévisé face à Emmanuel Macron mercredi, aucune information sur l’agenda de la candidate du Front national d’ici à la fin officielle de la campagne, vendredi soir, n’a été communiquée.

Charlotte Baris

 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.