#2017ledébat : au QG des Macronistes, le soulagement face à un candidat « présidentiable »

 

EN CAMPAGNE. Hier soir, les soutiens lillois d’Emmanuel Macron se sont donné rendez-vous au Hall’Princess pour suivre le grand débat. QG des macronistes pendant la campagne électorale, ce bar du Vieux-Lille faisait salle comble à 21h00. L’ambiance était au rendez-vous tout au long de la soirée.

 

« J’espère qu’il saura démontrer la vacuité de Marine Le Pen. »

 

Applaudissements, cris de joie, huées… Eh non, ce n’était pas pour la demi-finale de la Ligue des champions mais bien pour le face à face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. C’est au Hall’Princess, un grand bar à l’ambiance tamisée et aux trois grands écrans, que les macronistes se sont retrouvés. Il faut dire que l’enjeu de la soirée était de taille : traditionnellement, celui qui prend l’ascendant durant le débat est aussi celui qui finit en pole position au second tour.

 


Lire aussi #2017ledébat : le débat résumé en gifs


 

« Ils vont devoir adopter un peu du caractère de l’autre »

Les soutiens du fondateur d’En Marche ! s’installent dès 20h30. L’ambiance est fébrile : Emmanuel Macron saura-t-il garder son calme face à son adversaire ? Réussira-t-il à rassembler et à convaincre ? Les militants et différents membres du mouvement se retrouvent, se sourient. Sur fond des commentaires télévisés des portes-paroles et journalistes, chacun espère le meilleur pour son candidat.

 

Mohammed Benabbou et Jean-Christophe Guérin.  Photo : Romane Gerno

 

« Ce débat est une tradition. Même si le gagnant est généralement déjà en tête des sondages, le face-à-face permet de tester le charisme des candidats, de s’appuyer sur le ressenti, la spontanéité. On regarde entre les lignes », confie Mohammed Benabbou, 49 ans, designer web et comédien. « Macron doit montrer plus de charisme et de force ce soir alors que Marine Le Pen doit s’adoucir. Ils vont devoir adopter un peu du caractère de l’autre ».

 


Lire aussi Macron/Le Pen : ce qu’ils doivent faire pour remporter le débat


 

Aleksys Fichot, 21 ans, co-animateur du comité En Marche ! Lille-Est et membre des Jeunes aves Macron, est plus serein. « J’ai toujours confiance en mon candidat, ça va être un débat intéressant. Macron a une bonne expression, il capte bien le public, il est cultivé. Son point faible, c’est sa discrétion. Lors des précédents débats il était un peu trop d’accord avec les autres candidats. C’est bien mais on ne le remarquait pas assez ». Le jeune homme est convaincu : « Il va donner une image de gagnant, de présidentiable, de rassembleur. J’espère qu’il saura toucher les indécis et qu’il va bien défendre le projet européen. »

 

Aleksys Fichot.  Photo : Romane Gerno

 

 « Il va donner une image de gagnant, de présidentiable, de rassembleur. »

 

Jean-Christophe Guérin, 47 ans, comédien, y va aussi de son pronostic. « Je suis venu pour continuer à soutenir Macron. J’ai déjà fait mon choix. J’espère qu’il saura démontrer la vacuité de Marine Le Pen. Ce que j’attends de lui ? C’est surtout pour la suite. J’aimerais qu’il continue sa démocratie participative, qu’il n’y ait pas ce traditionnel engouement des élections et qu’ensuite ça se fane. »

Début du débat. La candidate d’extrême droite, désignée première intervenante par tirage au sort, attaque de front : « Ces derniers jours, on a découvert le vrai Macron, sa froideur, son côté marketing ». La salle hue tout de suite la candidate. Le ton est donné, les macronistes sont venus supporter corps et âme le fondateur d’En Marche ! Lorsqu’il riposte, les applaudissements redoublent, comme pour l’encourager derrière l’écran.

 

« Le face-à-face permet de tester le charisme des candidats »

 

C’est sans parler des « punchlines » : « Moi, ce qui m’intéresse, Madame Le Pen, c’est l’avis de notre pays. Au moins les Français verront que vous n’avez rien à proposer » déclenche un long « ouuuh !», synonyme d’un grand coup encaissé par Marine Le Pen. Cette autre tirade : « Vous pouvez m’imputer tous les péchés politiques que vous voulez depuis 30 ans, je suis dans la politique depuis moins longtemps que vous » lui vaut de féroces applaudissements. Chacun est rivé sur un des écrans, concentré, sourire croissant aux lèvres.

 

« C’est mieux que ce à quoi je m’attendais »

 

Les réactions se font plus assurées, au fur et à mesure que l’ancien ministre de l’économie prend pied, se défend et accuse son adversaire et sa  « poudre de perlimpinpin ». Dans la salle, chacun y va de son commentaire. Le candidat est jugé « convaincant », « calme », « assuré » ou encore « spontané ».  Europe : défendue. Programme : clair. Charisme : présent.

Lorsque Macron clôt le débat, la salle applaudit et une holà démarre du fond de la salle : « Ma-cron, président ! ». Pour les macronistes, c’est une première victoire. Des soutiens heureux… et soulagés !

 

Quentin Mahy. Photo : Romane Gerno

 

Après le débat, les soutiens échangent entre eux et félicitent leur candidat. Quentin Mahy, 21 ans, référent départementale des Jeunes avec Macron, juge : « Marine Le Pen a fait n’importe quoi, elle n’était pas dans le fond, elle essayait de casser l’adversaire. Elle a perdu ses moyens. Macron a su répondre et garder son calme. Il a fait preuve de professionnalisme, il a montré une attitude présidentielle. Je suis fier, je m’attendais à ça pour mon candidat, j’ai confiance en lui. C’est maintenant aux Français de décider. » 

 

Vincent Fleury. Photo : Romane Gerno

 

Vincent Fleury, responsable d’En Marche ! à Lille, est lui aussi satisfait. « Je suis très content du débat. C’est un débat historique, et personne ne pourra dire que Marine Le Pen a gagné. Je suis aussi surpris. Même si je sais que Macron se préparait déjà depuis un moment, c’est mieux que ce à quoi je m’attendais. Il a rehaussé le niveau, fait preuve d’intelligence et il était pédagogue. Il a montré que, comme les autres hommes politiques, il avait la posture. Pour dimanche je n’ai pas de doute, à mon avis il a su convaincre pas mal d’indécis. » Macron-Le Pen, un match 1-0 ?

Romane Gerno

 
   

Copyright © 2021 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.