Marine Le Pen : une guinguette rurale pour finir

 

EN CAMPAGNE. Marine le Pen s’offre un dernier meeting avant dimanche. Au coeur d’Ennemain, un village de 230 habitants dans la Somme, l’objectif est affiché : “défendre la ruralité”. Si certains habitants semblent perplexes,  les militants sont galvanisés. 

 

« La ruralité ». Les organisateurs de la « fête populaire » de Marine le Pen sont en boucle avec les journalistes. Eric Richermoz, secrétaire du département de la Somme, est aux commandes de l’évènement depuis ce matin. Il accroche des ballons à des bottes de foin. Il faut que ce soit rural. Un concert avec des reprises de Jack White et des attractions foraines : promis, à Ennemain, c’est la fête. Les militants sont venus avec leurs enfants dans ce village qui a voté à près de 40 % pour la candidate frontiste. 

« Mais pourquoi est-elle venue ici ? » C’est ce que se demandent les habitants, comme Sandra et Kelly, la trentaine. « Ils sortent le grand jeu » en parlant de l’attraction. Elle est inquiète pour le poney du village, qui hennit depuis de longues minutes. Pour un autre, « il n’a jamais vu ça ». Il n’en dira pas plus.

 

 

Sur la scène, on s’affaire. Marine Le Pen est face à un petit terre-plein, les journalistes parqués par les DPS (le service d’ordre du FN) près d’un stand de churros. À l’école, des cours d’informatique sont annulés : la venue de Le Pen et de ses militants bouscule les habitudes. Une banderole est en train d’être accrochée à la mairie : « La Picardie choisit la France avec Marine » ou encore « soutien aux salariés de Whirlpool ».

Le maire, Patrice Grimaux, joue l’étonné : « Je l’ai appris lundi ! » Après avoir « invité » Marine le Pen en lui adressant son parrainage, il est ravi de l’attention portée à son village. Certains habitants, qui estiment ne pas avoir été avertis, dénoncent une « décision dictatoriale ». D’autres encore sont exaspérés par les médias. 

Le village est bouclé, toutes les brigades de gendarmerie et de CRS des environs sont mobilisées. Près du meeting, c’est le service d’ordre du FN qui est sur les dents. Des barrages filtrants ont été disposés aux alentours du meeting et un tracteur bleu bloque l’un des accès principaux. Le maire attend 600 personnes. Le discours de Marine le Pen sera suivi de la « fête populaire »

Juliette de la Salle et William de Lesseux

Avec Jean-Loup Adénor

 

 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.