Ghissignies : un îlot macroniste dans l’océan bleu marine

EN CAMPAGNE. Au premier tour, le petit village rural de Ghissignies (Nord) a placé Emmanuel Macron en tête… mais il est le seul de l’Avesnois : toutes les communes alentours ont choisi la candidate frontiste.

 

Sur la carte des résultats, l’impression est frappante : un petit point orange au milieu d’une marée noire. Ce point, c’est Ghissignies, village rural d’un peu plus de 500 âmes. Ici, Emmanuel Macron a recueilli près de 30 % des voix au premier tour de la présidentielle, reléguant Marine Le Pen en deuxième position. Aux alentours, le FN flambe : 32 % au Quesnoy et à Beaudignies, plus de 26 % à Louvignies-Quesnoy et plus de 27 % à Salesches.

Le village de Ghissignies, entouré de communes ayant voté Le Pen au premier tour de la présidentielle. (La Croix)

 

Michel, habitant de Ghissignies et militant frontiste depuis 35 ans, ne comprend pas. « On est dans une zone rurale qui se désertifie, c’est normal que le FN ait du succès. Macron plaît plutôt dans les grandes villes, mais pourquoi ici ? » Au premier abord, personne n’a la réponse. Sous la pluie, dans un village qui ne compte plus aucun commerce de proximité, les passants sont rares. Quelques grognons, beaucoup de déçus de la politique et des électeurs lepénistes. Comment Emmanuel Macron a-t-il pu totaliser 104 voix dans cette commune ?

Ghissignies, une « petite France » ?

À la mairie, difficile d’obtenir une réponse en attendant Monsieur le maire. L’Hôtel de Ville accueille également l’école du village. Les élèves de maternelle, plutôt nombreux pour un bourg de 500 habitants, traversent régulièrement le petit hall.

 

La mairie de Ghissignies, sous la pluie

Pierre Deudon est maire de Ghissignies depuis 2008 mais il ne veut pas parler « à la place des habitants ».Conseiller municipal depuis 1995, il dispose tout de même d’un regard historique sur le vote de ses concitoyens. « Le vote de Ghissignies est souvent le reflet du vote national » explique-t-il. Le village a voté Sarkozy en 2007, Chirac en 2002,  et en 2012, Hollande et Sarkozy ont totalisé… exactement le même nombre de voix.

Un village dynamique et solidaire…

Un vote loin des extrêmes, dû en partie à l’attractivité du village qui a permis de rajeunir la population. En 30 ans, la population a crû de plus de 50 %, passant de 359 habitants à 524. Ghissignies est une “ville-dortoir” qui attire : « Beaucoup de jeunes couples se sont installés ». Et avec eux, leurs enfants. Aujourd’hui, plus d’un tiers de la population du village a moins de 18 ans. « L’école dynamise le village », pointe le maire.

L’école de Ghissignies a ouvert une nouvelle classe cette année.

Argument confirmé par Delphine Buquet, qui avoue à demi-mot avoir voté Macron, « le choix du moins pire ». Cette mère d’élève, rencontrée peu avant la sortie d’école, loue la forte activité associative du village.  Son mari est membre du conseil municipal et elle s’occupe de « Ghissignies en fête».  « Ces rencontres créent de la solidarité entre les habitants », souligne-t-elle.

…peuplé d’irréductibles instituteurs

Autre caractéristique du village : ces maisons neuves et spacieuses qui fleurissent à quelques encablures de la mairie. « Les habitants sont plus aisés à Ghissignies qu’aux alentours », indique le maire, signe d’un électorat moins populaire, et donc moins enclin à donner sa voix au Front national.

Les nouveaux arrivants ont investi des bâtisses plus spacieuses

Midi moins dix, les parents d’élèves affluent devant l’école. Delphine Buquet attend ses filles. Après avoir salué plusieurs mères de famille, elle note : « Il y a un autre point important, c’est que Ghissignies compte beaucoup d’instituteurs et de professeurs » – une catégorie traditionnellement peu sensible au discours FN.

Entouré de territoires acquis à Marine Le Pen, Ghissignies semble être l’équivalent avesnois du petit village gaulois d’irréductibles. Mais derrière ce vote Macron, le FN n’est pas loin. Au premier tour, Marine Le Pen est arrivée en deuxième position dans la commune, à cinq points à peine d’Emmanuel Macron.

Martin Lange, Stanislas Meltzheim, Gabrielle Trottmann

 
   

Copyright © 2022 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.