Deuxième tour : la panne d’assesseurs se confirme

EN CAMPAGNE. Dans la période de l’entre-deux-tours, La Voix Du Nord annonçait un manque d’assesseurs. En ce dimanche de deuxième tour, la tendance se confirme.

 

Sébastien D., président du bureau de vote de la mairie de quartier de Fives accueille avec bonne humeur les votants du second tour. 

« C’est une catastrophe », affirme dans un soupir Mohamed, assesseur « de secours ». La faute aux deux partis finalistes : le Front national et En Marche !. « Les partis politiques ne jouent pas le jeu », déclare André Coyez, suppléant de la présidence du bureau 201. « Ils devraient insister sur l’exercice citoyen », ajoute le président du bureau 208 à Fives, d’un air amusé. « Au 1er tour, nous n’avions pas eu de difficultés à trouver du monde, c’est une première ! Nous devons faire appel à 300 agents municipaux pour assurer une permanence dans les bureaux de vote. »

Réquisitions

En scrutant les panneaux d’affichage sur lesquels sont notés les assesseurs titulaires, la présence d’un seul nom au lieu de deux se fait remarquer. À y regarder de plus près, ce sont souvent les agents municipaux qui ont pris le relais comme Virginie H. « J’ai été prévenu ce matin, il y a un gros manque d’assesseurs, il fallait remplacer », rapporte-t-elle assise au bureau 201 de la mairie de Lille.

 

Mais, certains bureaux de vote sont plus chanceux et épargnés par le manque, comme au 31 rue des fossés à Lille, près de Rihour. « Il n’y a aucun problème d’organisation, pour nous, tout se déroule parfaitement », déclare Guillermo, assesseur depuis 1997.

Pessimisme

En ce dimanche matin ce n’est plus la pénurie qui inquiète, mais d’autres petits tracas liés à l’organisation. « Vous seriez disponible pour le dépouillement à 19h par hasard ? », demande Sébastien D. président du bureau de vote 208 à Fives, dans un élan d’espoir. « Nous n’avons que douze personnes disponibles pour le dépouillement de ce soir, or il en faut seize », explique Mohamed. Un manque de volontaires qui se fait sentir aussi dans les autres régions de France.

 

La journée risque d’être longue. D’autant plus que la fréquentation n’est pas exceptionnelle. « Au 1er tour, ça ne s’arrêtait pas, il va y avoir beaucoup d’abstentions », confirme Mohamed. Les agents de sécurité de la mairie de Lille sont eux aussi pessimistes. « Depuis ce matin la fréquentation n’est pas extraordinaire par rapport au 1er tour… à voir comment se déroule le reste de la journée », disent-il d’une moue sceptique.

Manon Cruz

 
   

Copyright © 2017 | Red Mag designed by Themes4WP

Nous contacter

Pour toute question, contactez-nous par mail.

2017 HEBDO, LA NEWSLETTER DE L’ESJ LILLE

Votre adresse mail :

Télécharger notre application

“Ma Campagne” – réalisée en partenariat avec France Télévisions

Disponible sur Google Play

 Site réalisé par les étudiants de l’ESJ LILLE

« Au charbon » est le site dédié à l’élection présidentielle de 2017 de la 92ème promotion de l’ESJ Lille et de la 22ème promotion de la filière PHR.